· 

"Mal à dit" psychiques, dépression et hystérie, par une approche énergétique.

" La dépression est comme une femme vêtue de noir. Si elle arrive, ne l'expulsez pas ; invitez-la à table comme s'il s'agissait d'une convive et écoutez ce qu'elle a à vous dire. " Carl Gustav Jung

 

Que ce soit selon la Médecine traditionnelle Chinoise (MTC) ou en Bioénergie, un symptôme, un changement d’état hors de la normale est le fruit d’un déséquilibre énergétique. Si pour l’une cette énergie est dans la matière corporelle, pour l’autre elle est dans un champ vibratoire qui l’entoure comme une coquille.

 

Nous sommes des êtres dont les pieds sont dans la terre et la tête dans le ciel. L’unité, la cohérence de notre être est d’être connecté entre ces deux « éléments », l’origine et le destin, le passé et le futur, la mère et le père, le Yin et le Yang. Pour réaliser la fusion créatrice de l’instant, du divin, ces deux pôles doivent communiquer, co-exister. A l’image de la bougie qui brille, sa réalité créatrice c’est « ici et maintenant », et non pas de se consumer pour soutenir la flamme. Sa vérité c’est son âme, celle qui permet ce miracle ; exister. L’âme est ce fil tenu, fin, fragile, reliance du profond au divin, l’énergie n’étant que la fusion de ces deux pôles.

 

Perdre son âme, c’est au fond déprimer et sombrer dans la folie. Rompre la connexion entre ses racines et son devenir, c’est se couper de soi, de sa propre lumière, c’est éteindre toute alchimie créatrice possible dans l’instant.

 

Pourquoi perdre son âme ?

 

Les émotions sont des états de notre psyché et surtout le reflet de notre état d’être. En médecine traditionnelle Chinoise, chaque organe est soutenu par une émotion mais aussi s'exprime à travers elle. Ainsi, le cœur c’est la joie, le poumon la tristesse, la rate les pensées, les reins la peur et le foie la colère. En Bioénergie, le champ astral (émotionnel) est emboité sur l’éthérique, et chaperonné par le champ mental, plus loin entouré du causal puis du spirituel.

 

On peut soupçonner comme en MTC des désordres internes ou bien, comme en Bioénergie l’action d’un mental rigide ou en compensation et de mémoires ancestrales étouffantes ou de traumatismes d'enfance (causal). D’un coté, l’expression de la cause est de l’interne (déséquilibre des fonctions organiques) vers  l’externe (expression d'un symptôme émotionnel), de l’autre c’est l’inverse une perméabilité énergétique dont la pression externe vient attaquer les couches inférieures (à l’image d’une doline formée par la dissolution du calcaire par l’eau de pluie).

 

Si en MTC, l’environnement influant (stressant) n’est que d’ordre naturel (froid, chaud, sécheresse, humidité, vent), et que celle-ci nomme des « pervers » externes, elle ne tient pas compte ni des agents « humains » relationnel, ni du vécu, ni de l’histoire de la lignée avec ses fardeaux. Les émotions ne sont alors que l’expression d’un déséquilibre énergétique dans la matière, reflétant l'état des organes fonctionnels du corps.

 

La vision Védique de la structure énergétique de l'humain avec les chakras (portes énergétiques), le champ vital (aura) et de plans supérieurs subtils causal et spirituel, permet à l'analyse en Bioénergie d’apporter un autre angle de vue, qui n’est purement que vibratoire et informationnel. Un champ vibratoire en disharmonie, est un champ énergétique non uniforme mais composé de trous, de bosses, d'amas, qui sont les reflets de perturbations du vécu de la personne mais aussi de sa manière d'être dans la vie. Les mesures au GDV montre bien l’état de ses champs.

 

Comme on le retrouve en MTC avec le « contrôle soumission » des relations inter-organes, le plan mental exerce un contrôle sur le plan astral (émotionnel). Une disharmonie survient quand les fonctions naturelles « homéostatiques » sont rompues et s’inversent. Par exemple, le Foie qui vient par son feu « agresser » la Rate ou « troubler » le Cœur. Un champ astral qui déborde dans le champ mental en l'engloutissant, fait perdre le contrôle à tous les niveau et génère une perte de connaissance ou une décorporation que l'on appelle généralement une sortie astrale.

 

Péril en la demeure...

 

On peut ranger l’intérieur de sa maison du mieux que l’on peut, si on ne débarrasse pas les charpentes du toit de ses parasites, un jour elle s’effondrera ou mettra dans en péril permanent l’hôte qui y habite.

 

La dépression et l’hystérie guettent tous ceux n’ont pas conscience de l’état délabré de leur navire intérieur (ou maison), qui dans le déni préfèrent s’échapper, feindre, supporter, trouver des excuses que de changer en profondeur. L’émotion est le reflet de l’être mais pas de l’âme. L’émotion est une expression énergétique comme une couleur dans l’arc en ciel, un panel d’informations subtiles.

 

L’âme en peine, étriquée déprime et sombre, ou refoulée devient « hystérique » et explose. Plus la blessure narcissique est grande, plus violente est l’expression de l’émotion générée. L’amour originel, que l’on n’a pas pour soi en suffisance et que l’on cherche ailleurs par besoin de compensations diverses, créé une faille béante. L’âme s’égare, entre en conflit avec elle-même ou avec les autres. Le temps présent est un enfer, car sans création, il n’y a pas d’existence et rien ne peut la rendre artificielle.

 

Reconnecter les racines plongées dans la matrice de la vie aux étoiles divines de l’univers, c’est réaliser le sens de la vie, c’est permettre à son âme d’exprimer son plein potentiel créatif et alchimiste. Quand la bougie éclaire de sa lumière la nuit qui l’entoure, son seul message est celui de l’amour. Cet amour qui est une force et qui réalise tout les miracles, le premier celui de donner la vie. Notre expression personnelle et notre lien avec la vie sont les fruits du travail du coeur, de l'ouverture de la voie du coeur.

 

Si la « dépression » est un état transitoire et passager, même s’il peut devenir chronique, elle est liée a un évènement récent de la personne mettant en doute le regard qu'elle porte sur elle-même (défaut de confiance en soi, besoins non comblés, limitations personnelles). Par contre, « l’hystérie » a ses racines dans un historique bien plus lointain, souvent traumatique, lié à l’enfance et aux mémoires trans-générationnelles. La première est « fonctionnelle » car elle correspond à un déséquilibre lié au vital « où j’en suis ». La seconde est « structurelle » car elle touche les fondements de la personne « ce que je suis ».

 

Le rôle du mental ?

 

Le mental est un régulateur des émotions, car il organise la psyché en rapport avec l’amour originel. Cependant, quand le mental d'une personne est déficient (équilibre en les ressentis au présent et la projection vers le futur), il n’est pas capable de canaliser les émotions en y faisant face ou alors son contrôle par déni est trop puissant. Par faiblesse, l’énergie émotive débordante envahira l’espace du mental troublant ses perceptions. On a alors un phénomène « dépressif » c'est-à-dire une énergie du champ émotionnel qui vient altérer celle du champ mental supérieur qui perd alors de son homogénéité (trous, perte de structure énergétique et de densité). Le champ mental « fuit ». Si le mental refuse la montée émotionnelle (dilatation du champ) et cherche à le contenir ou à le contrôler, par contre réaction d’une sur-expansion du champ astral (excitation émotionnelle), le corps mental explose, se déconnecte, submergé par le corps astral. On obtient un phénomène « hystérique ».

 

Faiblesse du mental ou extravasation émotionnelle? Les deux.

 

Pour la médecine traditionnelle Chinoise l’équilibre externe, c'est à dire la présence, à travers l'expression du « Shen » est le reflet de l’équilibre en interne. Car l’être nait de cette alchimie jusque dans le fondement universel de l’énergie dans l’univers, le Yin et le Yang. Si l’étincelle de vie originelle et qui donne forme à l’âme, chaque élément de la vie qui viendra nourrir cette « âme » vivante incarnée lui apportera aussi cette énergie pure, le « Jing », nécessaire à son bon fonctionnement. Une mauvaise alimentation, un environnement inapproprié, des relations toxiques, un trop grand stress, une hygiène de vie délétère, une non écoute de ses besoins fondamentaux, conduira l’organisme a des dérèglements qui iront jusqu’à la maladie, un temps passagère et inconfortable puis chronique et lourde.

 

Les trois trésors fondamentaux « San Bao » sont le « Jing » (principe vital), le « Qi » (énergie) et le « Shen » (conscience organisatrice). Cette conscience organisatrice, chaque organe vital du corps en possède une partie. Le Cœur est le siège principal de cette conscience liée à l’énergie d’Amour. Les 4 autres organes et fonctions seront des sous ministres du Coeur: le Foie, la Rate, le Poumon et les Reins. On retrouve donc une part « consciente organisatrice » dans les cinq organes principaux de la MTC, qu’elle nomme aussi les « cinq esprits ».

 

On peut mettre en lumière deux organes, le Foie et la Rate. Le Foie porte l’esprit spirituel le « Hun » et la Rate la conscience mentale le « Yi ». Le Foie, élément Bois, est la force et l’esprit du « Père » de celui qui accueille l’enfant à la naissance. La Rate, élément Terre, celle qui nourrit et qui engendre, la « Mère ». La fonction du Foie est la libre circulation de l’énergie, celle de la Rate est la transformation de l’aliment en énergie (alchimie). Le Foie exprimera son émotion par la colère et la Rate par les pensées toxiques.

 

L’axe Reins Cœur défini l’unité de l’être, l’ancrage profond et la spiritualité. Une rupture de cet axe entrainera des troubles psychiques, des désordres mentaux et physiques aussi. Le Foie et la Rate sont des organes très sensibles aux perturbations et aux changements et ils sont aussi très fragiles. Ils sont comme un maillon de la chaîne, s’ils viennent à se dérégler, à se rompre, le chaos arrive.

 

Maladie ou « Mal à dire » ?

 

La « dépression » est une hypofonction passagère du mental, « l’hystérie » est une surcompensation originelle du mental. La personne dépressive subit l’environnement comme si elle n’avait pas le choix, incapable de se tirer vers le « haut » comme l’âme en a besoin. Ainsi, la personne hystérique lutte avec elle-même en permanence, se protégeant de son manque d’amour originel par un narcissisme puissant. La personne dépressive aura du « mal à dire » ce qui ne va pas pour elle, d'où souvent un isolement relationnel et social. Par contre, la personne hystérique refusera tout regard sur elle-même, dans un déni constant conscient et inconscient, comme dans une forme d'un rejet violent de toutes problématiques personnelles (compensation par une image sur-évaluée et sur-jouée d'elle même).

 

Si dans le cas d’une dépression on peut agir en rétablissant l’harmonie en interne des organes, en rétablissant la libre circulation du Qi (Foie) et la fonction de sa création (Rate), l'hystérie il faut aller chercher sur le plan causal (histoire personnelle traumatique, familiale, trans générationnelle ou mémoire karmiques) l’origine de la rupture du lien entre les Reins (les fondations ancestrales, la capacité réalisatrice, les racines) et le Cœur (la conscience, l'amour et le spirituel).

 

Il faut noter que « l'estime de soi » est ce regard sur soi-même qui dépasse nos peurs, nos croyances et le regard des autres. Cette estime de soi est aussi le reflet de qui nous sommes, et de ce que nous pouvons donner aux autres. S'aimer, avoir de l'égard pour soi, se respecter, c'est aussi à l'inverse la conscience de ce qui nous entoure et des autres sans jugement. Le coeur est le guide et le modulateur qui permet de s'orienter sans se perdre et de faire des choix fondamentaux sans se trahir. Mais on ne peut se diriger et choisir une direction sans savoir d'où l'on vient, ni à qui nous sommes relié par nos racines. Comme les arbres, ces liens racinaires à nos ancêtres proches et lointains ainsi qu'à leurs qualités sont primordiaux pour construire un avenir stable, durable, cohérent et créateur de plénitude pour soi et ceux que l'on aime.

 

Mes soins énergétiques et accompagnements personnalisés > plus d'informations ici

 

- Jérôme Rochelle -

BIO RESONANCE COACHING

Thérapies Energétiques en BioRésonance

Soins Individuels & Couples

Développement Personnel

Conférences, Stages & Retraites en Nature

Montpellier - Toulouse - Millau

 

Copyright ©️ 2018 / Jérôme Rochelle et L'Esprit du Jaguar Editions / Reproduction interdite sans accord de l'auteur

 

A lire aussi d'autres articles sur mon blog dans les rubriques suivantes: