· 

Tout est vibration. La loi de resonance de l'Univers

 

" Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquence, d'information et de vibration. " Nikola Tesla

 

Tout est vibration, de la plus petite particule de l'électron au cosmos. Les molécules d'eau, dont nous sommes composés à au moins 65%, vibrent comme celles d'un cristal de roche, et sont présentes dans chacune de nos cellules et maintiennent la forme en hélice de notre ADN.


Chaque onde vibratoire que nous recevons de tout ce qui nous entoure modifie notre fréquence intérieure et celle de nos cellules, comme l'avait démontré Masaru Emoto à travers ses expériences sur la cristallisation. Car l'eau garde la mémoire de ce qu'elle expérimente. Et on doit aussi cette découverte aux travaux du médecin immunologiste Jacques Benveniste
chercheur au CNRS ("mémoire de l'eau" 1988). Malheureusement, ses découvertes trop avant-gardistes lui valurent d'être rejeté par la communauté scientifique qui le tourna en dérision et il fut mis au banc de son centre de recherche.

 

" Le laboratoire qui reçu le fichier informatique pu en informer à son tour de l'eau et y trouver ce fameux virus."

 

Mais ses recherchent furent heureusement reprises par le fameux Professeur Luc Montagnier (découverte du VIH et prix Nobel). Ainsi Il pu démontrer que l'on pouvait transmettre à distance un virus, dont il ne restait plus que l'empreinte vibratoire dans l'eau après dilution, via un fichier sonore ayant enregistré cette "mémoire". Le laboratoire qui reçu le fichier informatique pu en informer à son tour de l'eau et y retrouver ce fameux virus.

 

Mais qui a entendu parler de ces résultats majeurs? Il est certain, que bons nombres de scientifiques et de corporations médicales ne sont pas prêts à lâcher leur hégémonie, au détriment de la santé de la population. A ce titre cette communauté scientifique rejette toujours l'homéopathie et ses fâcheuses dilutions, et on peut se demander à quel niveau de compréhension se trouve ces scientifiques qui réfutent en bloc des preuves qui les dérangent dans leur croyances dogmatiques.


Si nous sommes sensibles à un environnement négatif qui produit du chaos dans nos cellules, à l'inverse, nous pouvons aussi contribuer à être baigné par des ondes "harmonisantes" pour notre corps. Et les bienfaits seront sans égal pour notre santé, notre équilibre émotionnel et mental. Et les animaux le savent bien, car ils peuvent reconnaître dans la nature si un lieu peut les soigner ou pas, et ils détectent d'ailleurs les courants telluriques dont ils se servent pour se déplacer. Les anciennes civilisations Mégalithique (-7000 à -2000 ans av JC) savaient aussi reconnaitre dans cette nature les lieux particuliers porteurs d'une très grande énergie vibratoire et qui pouvaient entre autre servir à les guérir. Ces points particuliers étaient marqués par des repères visibles par tous, les fameux Menhir,
véritable aiguilles géantes d'acupuncture terrestre, et dont on retrouve encore aujourd'hui les vestiges dans de nombreux pays d'Europe.


Il n'y a pas un élément de la nature, de l'univers qui n'émette pas une fréquence. Les cristaux produisent des fréquences, les arbres, le soleil, la terre aussi. Il n'y a pas une partie de nous qui ne soit pas sous l'influence de ces champs de fréquences, car il n'y a pas de vide seulement de l'énergie, et par conséquent tout est lié à tout énergétiquement.

 

" Le vide est plein d'énergie. Ce champ unifié d'énergie connecte absolument tout. " Nassim Haramein


Le monde moderne humain produit beaucoup de fréquences nocives. Une cellule malade ne peut pas arriver à vibrer harmonieusement comme le fait naturellement une cellule saine. Sa vibration sera chaotique et limitée dans ses amplitudes. Et elle ne pourra plus produire de cellules viables. L'immersion dans un monde où règne la peur, la violence, la domination, les pensées négatives, les émotions fortes, 
engendre un stress mortel pour nos cellules et de notre corps physique.

 

Nos pensées, nos émotions, notre alimentation, l'air que nous respirons produisent des fréquences en nous, qui vont agir  positivement ou négativement selon leur état de "pureté" et selon notre état de vitalité. Et réciproquement, nous émettrons vers l'extérieur des fréquences, soit positives ou négatives, selon notre état physique, émotionnel et mental du moment. C'est ainsi qu'à l'image de l'intrication des particules quantique nous sommes liés à tout ce qui nous entoure, et plus particulièrement en influence réciproque aux  éléments avec lesquels nous entretenons des relations spécifiques (amoureuse, personnelle, familiale, professionnelle).


Le Dr Rife (USA) avait découvert en 1930 que l'on pouvait soigner toutes les maladies par des fréquences sonores appropriées et il avait mis au point une machine à cet effet à partir d'une lampe à plasma. Cette découverte fut reprise en France par Antoine Priore en 1973. Malheureusement, la médecine mécanique et allopathique (médicaments chimiques) ont éloigné du grand public cette très grande découverte qui leur faisaient surement de l'ombre (comme celle de Benveniste sur la mémoire de l'eau), et ce sont aujourd'hui les Russes (Meyl, Korotkov) qui sont dans ce domaine les plus en avance.

 

" Ainsi, dans nos sociétés dites "civilisées" nous sommes conditionnés à devenir "malade" comme à mourir. "


Donc vous l'aurez bien compris, l'harmonie c'est aussi un champ vibratoire en cohérence avec la vie en nous et autour de nous. L'auto-guérison, qui est aussi inscrite en nous et en chaque être vivant, est un puissant processus qui permet de vivre en bonne santé et le plus longtemps possible à travers les péripéties du temps.

 

Cependant, la maladie est devenue la norme chez les humains de l'aire moderne matérialiste. Elle fait partie de notre univers quotidien et l'idée même de "maladie" contribue à alimenter ce phénomène de diverses résonances négatives profondes en chacun de nous. Ainsi, dans nos sociétés nous sommes conditionnés à devenir "malade" comme à mourir. La maladie est comme la peur, elle s'accroche là où se trouve nos faiblesses. Et si nos esprits sont faibles, nous serons malades, car auto-programmé à cette croyance en nous. Pourtant à l'inverse, nous devrions plutôt être en bonne santé, car c'est la vocation du vivant. Et donc nous devrions juste oeuvrer à maintenir cette "vitalité", simplement en nous accordant à la vie, au vivant et à la nature. On peut d'ailleurs se demander si être en bonne santé n'est pas suspect, et la majorité des personnes sont intriguées lorsque vous leur dite que vous n'êtes jamais ou très peu malade, médecin compris. Ce qui prouve bien à quel point cette idée de maladie (d'être malade) est fortement implantée et ancrée dans les cerveaux des populations. Il suffit aussi de regarder le parcours thérapeutique des "malades", souvent inefficace, pour comprendre que cet univers est plus qu'un mode de soins mais plus circuit qui entretien le phénomène de l'inquiétude, comme si en quelque sorte le "malade" devait rester à jamais malade, tel un bon client de la médecine jusqu'à sa mort.

 

" En nourrissant la maladie dans nos esprits, on fait exister la maladie en nous dans nos cellules intentionnellement. "

 

Ainsi donc, en nourrissant la maladie dans nos esprits, on fait exister la maladie en nous dans nos cellules intentionnellement. Puis  nos schémas psychologiques et par nos comportements qui en découlent, la maladie devient une présence constante mais aussi une peur qui entretien par récurrence ce spectre morbide. Et pourtant, en nourrissant simplement la santé, la présence dans l'instant "ici et maintenant", on éloigne cette idée de maladie de notre imagination et de nos projections, mais aussi et c'est le plus important de la réalité de notre vie. La maladie n'est pas une fatalité du sort mais bien une cause qui a ses origines en nous même, dans notre passé, dans notre futur, dans notre manière d'aborder la vie, dans nos conditionnements, nos croyances et nos peurs. Et quand nous sommes malade, nous ne sommes plus libre.


On retrouve dans toutes les traditions des civilisations anciennes, la musique et le chant au coeur des rituels, qu'ils soient religieux ou pas, faisant office d'amplificateur de la guérison et du maintient de l'élan vital et de la santé (mentale, émotionnelle et physique).


La vidéo ci-dessous montre l'influence de la musique et des chants sur de l'eau, c'est à dire des fréquences harmoniques. C'est très spectaculaire et très parlant aussi. On appelle cela la "Cymatique". En faisant vibrer de l'eau ou celle d'une cellule vivante à certaines fréquences, on visualise ainsi la part invisible de ce que ces ondes produisent réellement dans notre corps. Ces images illustrent aussi précisément
sous formes d'un spectre de couleurs l'état énergétique produit. Et ces couleurs sont les fréquences énergétiques de la lumière (biophotons émis par les cellules).

 

- Jérôme Rochelle -
Thérapeute - Conférencier - Auteur
Energétique Traditionnelle Chinoise & Bioénergie
Reliances en Nature & Développement Personnel
L'Esprit du Jaguar Editions ®
Copyright ©️ 2019 / Jérôme Rochelle et L'Esprit du Jaguar Editions ® / Reproduction interdite sans accord de l'auteur

 

Mes soins énergétiques et accompagnements personnalisés > plus d'informations ici

 

 

A lire aussi d'autres articles sur mon blog dans les rubriques suivantes:

 

Les cristaux  "mémoires émotionnelles" de Masaru Emoto :